Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 18:07

Voilà un sujet sensible à présenter avec précautions. Notre but n'est pas de faire l'apologie de l'alcool dont l'abus est dangereux il faut le rappeler.

Il ne faut pas oublier que le Maroc a ses us et coutumes. Il est important lorsque l'on voyage de respecter le mode de vie du pays qui nous reçoit. Pour certains marocains pratiquants, le fait de manger un bonbon au chocolat à la liqueur est déjà un pêcher. (Ceci est valable particulièrement pendant la période du mois sacré de ramadan).

Les personnes résidant dans les hôtels ou clubs trouveront tout ce qu'ils veulent sur place. De nombreux bars et restaurants situés par exemple au quartier Guéliz proposent également différents vins et alcools à la carte.

Par contre pour les vacanciers louant une maison, voyageant par leur propres moyens, c'est différent. Cet article leur est plus particulièrement destiné.

Que l'on souhaite simplement accompagner un plat, ou bien partager des apéros en terrasse qui sont souvent des moments de convivialité en famille ou entre amis, des questions pratiques  nous reviennent souvent. Il est donc nécessaire de pouvoir y répondre.

Vous ne trouverez pas d'alcool dans la Médina de Marrakech, les épiciers pourtant très nombreux et très achalandés n'en vendent pas.

Vous pourrez vous procurer seulement et très facilement des bouteilles d'eau minérale plate ou pétillante, ainsi que certaines boissons gazeuses dont une marque aussi connue que sucrée, au logo rouge et blanc, ce qui n'est pas forcément meilleur pour la santé. 

Pour les apéritifs, ce que font la majeure partie des touristes c'est de profiter en premier lieu du duty-free de l'aéroport en amenant avec eux en quantité limitée leurs alcools préférés qu'ils peuvent acheter détaxés. Ces quantités autorisées suffisent souvent à passer la semaine dans le cadre familial, il ne faut pas exagérer non plus. 

Des vins marocains très connus peuvent s'acheter sur place. Ils accompagnent parfaitement les plats traditionnels.

Le premier endroit ou vous pourrez acheter des vins locaux disons grand public (détaxés à partir de 5€) ou des alcools également détaxés en quantité très limitée, c'est à l'aéroport de Marrakech La Ménara.

Pour les personnes qui viennent de l'étranger, une fois les formalités de douane pour l'entrée au pays effectuées, et surtout avant de sortir de l'enceinte du hall de l'aéroport, dans la zone de récupération des bagages,une boutique duty free permet d'acheter une bouteille par voyageur adulte sur présentation de la carte d'embarquement.

Vue de l'aéroport de l'extérieur. Attention, une fois sorti, on ne peut plus entrer.

Vue de l'aéroport de l'extérieur. Attention, une fois sorti, on ne peut plus entrer.

A Gueliz il y aurait quelques épiceries spécialisées pour le vin. J'en connais au moins une au 143 avenue Mohamed V qui s'appelle Palais d'alimentation ouvert tous les jours de 9h30 à 20h. Tel : 00 212(0)5.24.43.02.50. sous les arcades à coté du magasin Place Vendôme. Il y a pas mal de choix, je les ai toujours connu à cet endroit. Même si, en regardant la vitrine, on peut être influencé  par les différentes marques de shampoing exposées, il ne faut pas hésiter à entrer. C'est à l'intérieur que cela se passe.

Ou trouver de l'alcool à Marrakech ?

Etant un fervent défenseur du petit commerce et de l'artisanat, je n'aime pas trop me rendre dans une grande surface et encore moins lorsque je suis en vacances. 

Néanmoins, à Marrakech vous pourrez trouver quelques grandes surfaces telles que ATTACADAO (ex METRO), MARJANE, CARREFOUR, CARREFOUR Market, ACIMA.

Les trois premières se situant à l'extérieur de la médina, et quand je dis extérieur je n'exagère pas, il faut un moyen de transport, du temps et souvent un peu plus de quelques dirhams pour payer le taxi.

Ou trouver de l'alcool à Marrakech ?

Pour ceux qui résident dans la médina, actuellement, Carrefour Market semble être L'UNIQUE solution parmi les grandes surfaces. Se situant non loin de l'avenue Mohamed 5 près du rond point de l'hôtel Le Marrakech, ce magasin ouvert de 8h à 20h 7j/7 dispose d'une cave réfrigérée, ce qui n'est pas négligeable en été. (Je le rappelle les ventes sont interdites aux mineurs).

Attention : Pendant le mois sacré du Ramadan, le rayon alcool est fermé à la vente.

Voici quelques points de repère pour y accéder.

Voici quelques points de repère pour y accéder.

Régulièrement, certaines rumeurs qui reviennent surtout à l'approche du Ramadan disent que MARJANE aurait renoncé définitivement à la vente de boissons alcoolisées. Info à vérifier sur place car le groupe de distribution concerné  ne communique pas sur ce sujet et je n'ai pas mis les pieds dans ce magasin depuis bien longtemps.

ACIMA a également supprimé son rayon au moment ou j'écris cet article. 

A certaines périodes de l'année le passeport ou une pièce d'identité est exigée même sans achat pour accéder à la cave de ces magasins. (Nom, prénom, numéro de passeport inscrit sur un registre). La vente d'alcool est officiellement interdite aux mineurs et aux musulmans pratiquants.

En 2019, toute vente d'alcool était interdite pendant le ramadan, dans les grandes surfaces y compris pour les touristes étrangers.

Seuls les restaurants ou bars possédant une licence pouvait en proposer.

Pourtant, le Maroc, est le deuxième producteur de vin du continent africain, après l'Afrique du sud. Plus de 35 millions de bouteilles sont ainsi produites en moyenne chaque année, dont la grande majorité est consommée localement. Une offre assez complète avec une gamme de rosés, de gris mais aussi de blancs et de rouges.

Une contradiction qui fait le charme de cet attachant et  beau pays.

 

 

Je connais plusieurs vins marocains réputés certains accompagnent même le plateau repas de la Royale Air Maroc.

Une bonne bouteille de vin rouge marocain pour accompagner les plats traditionnels, franchement, ça vaut le coup, autant consommer local, et moi j'adore.

 

Ou trouver de l'alcool à Marrakech ?

Après tout, un séjour au Maroc doit aussi être un dépaysement. A ce propos, connaissez vous le célèbre whisky berbère ?

Vous venez de prendre connaissance de l'article le plus lu de notre blog. Allez savoir pourquoi .....

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 20:37

 

 

 

Le faux guide à Marrakech pose un problème récurrent qui peut aller de la simple anecdote de voyage au pire souvenir pour certains.

« Le faux guide de Marrakech» fait partie d’une espèce assez courante, menacée mais malheureusement loin d’être en voie de disparition. 

Il opère de différentes manières, sa proie favorite : le touriste qui cherche son chemin.

Sexe : Mâle.

Age : Tous les âges sauf « chibani ayant du mal à se déplacer ». Attention car certains commencent à l’école primaire.

Il voit tout, entend tout, vous observe, parle plusieurs langues jusqu’à ce que vous lui répondiez, propose de vous guider alors que vous ne lui demandez rien.

Il se déplace le plus souvent à pieds ou à mobylette.

Son signe particulier : Collant, très collant.

Son unique but : Vous soutirer de l’argent en vous faisant croire qu’il vous rend service en vous indiquant le chemin.

Son point faible : Il a peur des képis et de la brigade touristique(*).

Souvent, il vous aborde oralement en vous indiquant une direction, vous fait croire que vous vous êtes trompé et vous propose des sites comme : La Place jemaa el fna, le souk des tanneurs, ou le marché berbère. On entend aussi parfois : Chichon, mais ça c’est une autre histoire.

Tout comme le frelon asiatique, il représente un fléau pour la ruche des guides officiels, mais aussi et plus sérieusement, pour le tourisme en général et l’image de la ville en particulier.

A noter, le vrai guide (l'officiel) porte au moins un badge et ne racole pas dans la rue.

A Marrakech si vous êtes perdu et que quelqu’un vous vient spontanément en aide, il vous demandera de l’argent. C’est comme ça. Il vaut mieux le savoir.

Qui n’en n’a jamais croisé ? Qui ne s’est-il jamais fait avoir ? Rassurez-vous il m’est déjà arrivé il y a plusieurs années, au tout début, de terminer ma journée, encore plus perdu, dans la médina entre les mains d’un marchand de tapis, mon guide s’étant volatilisé lorsque je me suis aperçu de la supercherie.

Il faut toutefois distinguer le "faux guide" généralement très mal habillé du rabatteur parfois avec un uniforme ou possédant un badge qui lui peut travailler pour un restaurant situé dans une rue adjacente. On a parfois d'agréables surprises en découvrant un lieu que l'on n'aurait pas osé visiter sans ses recommandations. Le samedi par exemple certains jeunes pour payer leurs études travaillent pour une société, ils vous donnent une publicité pour un hammam ou une compagnie de téléphone. Ceux-ci sont statiques, ils ne vous suivent pas en vous harcelant.

(*)La Brigade touristique de Marrakech a procédé, durant les 6 premiers mois de l'année 2018, à l'arrestation de 2.228 contrevenants dont 1.817 personnes pour usurpation d'identité de guide touristique qui ont été déférées devant la justice et 33 personnes font l'objet d'avis de recherche.

Pour l'année 2020, 300 arrestations ont déjà eu lieu entre le 1er et le 21 janvier. Ces personnes encourent des peines allant de 3 mois à 2 ans de prison. 

J'avoue que lors de mon dernier séjour à Marrakech, je n'en n'ai pas rencontré beaucoup.

VOICI COMMENT NOUS NOUS ORGANISONS :

Pour les personnes qui résident dans nos maisons d’hôtes, le personnel officiel est celui que vous rencontrerez le premier jour. Vous les avez au moins vus en photo dans les documents que nous vous transmettons. Si vous croisez dans la rue  un inconnu vous disant qu’il est le mari de la cuisinière, ou bien Mostapha lui-même ce n’est pas possible.

Notre équipe officielle (a ce jour).

Notre équipe officielle (a ce jour).

Si vous  souhaitez faire une excursion, Mostapha vous mettra en relation directe avec une compagnie qui emploie des chauffeurs déclarés ou des guides officiels. C’est eux qu’il faut suivre et à qui il faut faire confiance. Il viendront à la maison vous chercher et vous ramèneront. De plus, Mostapha n’a pas le droit de servir de guide, seulement vous amener de l’aéroport à la maison et vous indiquer les points de repère dans le quartier. Jamais il ne vous amènera avec lui à la place jemaa el fna ou dans un musée.

Alors maintenant, je vais vous expliquer comment s’orienter tout seul dans la médina de Marrakech ou utiliser ce service au mieux ?

La Médina de Marrakech peut être un labyrinthe pour quelqu’un qui y vient la première fois.

J'avoue qu'avec google, j'arrive beaucoup mieux à me diriger maintenant. c'est beaucoup plus fiable.

Attention toutefois à ne pas se faire arracher son précieux smartphone des mains et  surtout à regarder ou l'on met les pieds.

Pour rentrer au bercail, c’est très simple :

Le jour de l’arrivée Mostapha, notre intendant, vous fait prendre le point GPS de la maison depuis la terrasse. De cette façon, au moins pour le retour de vos balades, vous n’aurez pas de difficulté à rejoindre la maison à l’heure du tajine. Un petit tour du quartier accompagné de notre même Mostapha vous permettra de prendre les points de repère essentiels, un plan de la ville vous est également remis le premier jour ainsi que le numéro de téléphone personnel de Mostapha. Il vous indiquera comment vous rendre à la place par exemple en suivant un parcours précis et simple.

 

Nos maison sont situées au Nord de la médina. Si vous reprenez votre boussole, c'est tout simple. N'oubliez pas : C'est le NORD !!!!

FAUX GUIDE A MARRAKECH

Là où cela se complique un peu plus, c’est dans l’autre sens et dans la vielle ville.

Aller à la place Jemaa el Fna, c’est facile, tout le monde y va. Et puis la place se trouve à côté de la Koutoubia (point de repère équivalent de la tour Eiffel à Paris, c’est la plus haute). Maintenant si l’on veut aller de la place au musée de Marrakech en passant par l’ensemble artisanal, c’est le niveau au-dessus…..

 Alors, comment se repérer dans Marrakech ?

Dans la vieille ville de Marrakech, vous avez 3 options :

1-Savoir où vous allez,

2-Demander votre chemin,

3-Suivre quelqu’un et payer votre guide improvisé (forcément un peu lourd au moment de demander son dû).

Option 1 : Savoir où aller à Marrakech

On va revenir au basique. Les bases incluent : Un plan de Marrakech, une boussole et pour les frimeurs et frimeuses ce qu’on appelle le « sens de l’orientation ». Si vous utilisez votre smartphone, attention à ne pas vous le faire arracher des mains, cela aussi peut arriver.

Nous sommes dans une ville médiévale entourée de remparts.

Alors, vous identifiez un point de départ et un point d’arrivée sur votre carte, vous suivez l’axe pris par votre trajet en fonction des ruelles que vous avez devant vous.

Vous réadaptez votre trajectoire en fonction de ce qu’il est possible ou non de faire. Vous perdez le fil de votre trajectoire ? Pas de problème : Atteignez un bâtiment remarquable indiqué sur votre carte et recommencez.

Marrakech est un vrai jeu d’enfant. Ne boudez pas le plaisir de vous perdre et de retrouver votre chemin. Même les souks sont extrêmement organisés.

Dans tous les cas, pas de panique. Marrakech est une ville sûre.  Des lieux facilement reconnaissables vous aideront à vous retrouver :

La place Jemaa el Fna marque facilement le centre de la Médina. Des flèches sur les axes principaux vous indiquent dans quelle direction elle se trouve.

La Mosquée Koutoubia marque l’ouest de la Médina et de la place Jemaa el Fna.

FAUX GUIDE A MARRAKECH

Option 2 : Demander son chemin

 

Vous êtes donc perdu. Pas grave. Première chose : N’ayez pas l’air perdu. Avancez tranquillement, après tout vous êtes surement au Maroc en vacances. Pourquoi se stresser ? Je dis ça mais vous ne risquez rien à avoir l’air perdu. C’est juste une ruse de renard pour éviter l’option 3.

L’erreur consiste à demander son chemin à n’importe qui. Choisissez une personne qui ne pourra pas vous emmener au lieu recherché.

Le plus simple est de demander à un commerçant dans sa boutique, à la pharmacie, au gérant du riad, du café, à un agent de police… Vous voyez l’idée.

FAUX GUIDE A MARRAKECH

Sinon vous pouvez aussi demander à une femme. Aucune femme ne vous accompagnera nulle part et encore moins pour vous demander de l’argent. Rappelez-vous, le faux guide est plutôt de genre masculin.

Dans la mesure du possible, demandez votre chemin un peu discrètement sinon quelqu’un vous y amènera… mais pour de l’argent.

Tous les Marocains ne parlent pas français, aussi la politesse consiste à dire « salam aleykoum » avant de demander l’aide à quelqu’un…en français ou en arabe si vous parlez arabe.

 A noter : A partir d’une certaine heure ( au-delà de 22h ), les commerces de la Médina ferment et l’option consistant à demander son chemin à un commerçant n’est plus possible. Reste alors le petit taxi ou l’option 3.

Option 3 : Suivre un faux guide

Aïe Aïe Aîe !

Si quelqu’un vous demande où vous allez, il y a de grandes chances qu’aussitôt donné le lieu, vous soyez entraînes dans les ruelles de Marrakech. C’est idiot, mais quand quelqu’un avec qui vous avez entamé la conversation avance, et bien vous le suivez. Et vu qu’il avance vite, vous ne pouvez pas continuer l’échange, vous avancez derrière un peu bêtement aussi vite que lui. Un fois qu'il vous tient il évitera de marcher à vos côtés pour ne pas se faire repérer.

Si vous ne cherchez pas de guide, ne répondez pas à la question initiale. Ou répondez que merci vous savez où vous allez. Ferme et poli.

Si vous cherchez de l'aide, car vous avez réellement besoin d’un coup de main ponctuel, c’est différent.

Aussi gentil, affable et sympathique au moment de la rencontre, le guide vous demandera de l’argent. La plupart sont gourmands.

 

FAUX GUIDE A MARRAKECH

On vous demandera 50 ou même 100 DH (5 ou 10 euros) parfois plus. C’est exorbitant surtout qu'un taxi revient beaucoup moins cher. Entre 5 et 20 DH c’est plus que correct si vous avez vraiment besoin d’aide ou que vous n’avez pas d’autre solution pour vous en débarrasser et que vous souhaitez en finir. La négociation est plus ou moins agréable, aussi coupez court et soyez ferme.

Dans tous les cas, il vaut mieux se mettre d’accord sur un prix au début. Ceci est valable aussi avec le taxi, mais c'est une autre histoire.

Conseil : Assurez-vous d’avoir la somme que vous souhaitez donner avant d’arriver à destination. Laisser au « guide » vous faire le change sur une grosse coupure me parait un peu risqué (je n’ai pas essayé). Une astuce qui peut servir dans d’autres situations, évitez de sortir votre porte monnaie débordant de billets. Je préfère avoir toujours quelques pièces et billets directement dans ma poche et dire désolé, je n’ai que ça.

Et surtout ne lui demandez pas de vous indiquer un distributeur de billets.

Si le bon samaritain vous dit qu’il ne vous guidera pas pour de l’argent – ce qui est peut-être vrai – il vous mènera vers quelqu’un qui vous demandera de l’argent : Aux tanneries ou dans un magasin.

A pieds, finalement l’option carte + boussole ça marche aussi. Testée et approuvée.

FAUX GUIDE A MARRAKECH

Le taxi est une solution très peu coûteuse qui rend également bien des services. Je l’utilise très souvent mais là aussi la négociation du prix doit se faire au début de la course ou avoir un œil sur le compteur.

Soyez les bienvenus à Marrakech.

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2018 3 03 /01 /janvier /2018 13:22
Avenue Mohamed V

Avenue Mohamed V

Bon nombre de personnes voulant passer un séjour à Marrakech, me posent souvent ces questions :
Dois-je louer un véhicule, avec chauffeur, sans chauffeur ?
Est-ce dangereux de conduire à Marrakech ?
Dois-je louer depuis la France ?
Comment choisir son prestataire ?
Peut-on se fier aux  commentaires des uns et des autres sur les forums ?

Quels sont les risques ?

Combien cela coûte ?

 

Tant qu’il n’y a pas de problème, tout se passe bien, c’est une évidence, mais laissez moi entrer dans le détail.

Déjà : Il est déconseillé de louer un véhicule et surtout de payer d'avance depuis votre pays d'origine tant que vous n'êtes pas sur le sol Marocain. C'est d'autant plus inutile que nous venons vous chercher à l'aéroport.

Ensuite, il faut se poser la question. pourquoi louer un véhicule et pour combien de jours. Au Maroc tout se fait au jour le jour. Pourquoi louer un véhicule pour une semaine s'il doit rester la moitié du temps sur un parking, payant de surcroît alors que l'on peut vous en amener un sur votre lieu de résidence uniquement lorsque vous en avez besoin ? Le véhicule n'est utile que si l'on souhaite sortir de la ville ou faire une excursion. Dans Marrakech il y a suffisamment de transports en commun, de taxis et de zone piétonnes pour pouvoir se passer d'un véhicule.

Sachez également que la conduite à Marrakech est particulière, elle nécessite une attention spéciale. A l’intérieur de la Médina,  certaines rues sont très étroites, voir interdites à la circulation. A certaines heures, vous croisez, des mobylettes qui vous arrivent de partout, transportant une famille de deux, voir trois personnes + le petit dernier dans les bras quand ce n'est pas le mouton au moment de l'aïd . Piétons, charrettes ânes et autres objets roulants ne sont pas toujours identifiables surtout  à la tombée de la nuit. Les rond points, avec priorité à l'anneau, ont fleuri il y a assez peu de temps, tout le monde ne sait pas encore comment les utiliser. Les accrochages sont nombreux.  

Location de véhicule avec ou sans chauffeur

Je ne dis pas que  conduire au Maroc représente un danger, mais que vous devez absolument faire attention surtout en ville. Une fois sur place, vous allez vite vous rendre compte, de toutes façons.

A titre de comparatif, il y a plus de décès sur les routes marocaines que françaises avec un parc automobile 10 fois et 1/2 plus petit (statistiques 2013). En 2014, la situation s'est toutefois nettement améliorée avec 3705 morts sur les routes marocaines.

Dans la Médina, la solution idéale est de se déplacer à pieds. On marche énormément à Marrakech.

Si vous souhaitez  visiter et vous déplacer uniquement sur Marrakech, autant prendre un petit taxi (3 personnes). Ils sont nombreux, vous en trouvez même la nuit aux sorties des discothèques. Alors pourquoi s’en priver ? 

Location de véhicule avec ou sans chauffeur
Les taxis de Marrakech ne sont pas chers du tout.

Les taxis de Marrakech ne sont pas chers du tout.

En  journée à Gueliz, il faut également tenir compte du stationnement payant.

En journée à Gueliz, il faut également tenir compte du stationnement payant.

Sinon,la balade en calèche est également une sortie inoubliable à faire, enfin, moi j’aime bien.

Sinon,la balade en calèche est également une sortie inoubliable à faire, enfin, moi j’aime bien.

Location de véhicule avec ou sans chauffeur

Si vous souhaitez vous rendre à Essaouira par exemple ou en vallée de l’Ourika durant votre séjour.

Pour différentes raisons, le conseil que je pourrai vous donner est de louer un véhicule avec les services d’un chauffeur et surtout de vous poser les bonnes questions.

 

  1. Connaissez-vous les endroits ou sont placés les radars et saurez vous gérer la situation en cas de contrôle routier ?
  2. Connaissez-vous un bon restaurant ou s'arrêter le midi ?
  3. Savez-vous ou se trouve la prochaine station service, le prochain garage, le magasin de souvenirs intéressant ou au contraire les adresses qu'il faut éviter ? 
  4. Votre guide du Routard n'est peut être pas si à jour que cela, le GPS, n'y comptez pas.
  5. Avez-vous pris soin de consulter la météo avant de partir ?
  6. Connaissez-vous l'état des routes ?
  7. Possédez-vous une carte détaillée, très détaillée ?


Il vous en coutera peut être 300 dirhams de plus, mais alors quelle tranquillité.

Le chauffeur viendra vous chercher à la maison et vous ramènera à la fin de votre excursion.
Vous pourrez profiter des paysages sans avoir à vous soucier de la route, vous êtes en vacances, non ?

 
Si vous souhaitez louer un véhicule et le conduire vous-même, il faut d’abord se poser un certain nombre de questions et surtout ne pas se croire au dessus des lois.
Tout d’abord, il sera nécessaire d’avoir un permis international (voir article lié aux documents  Passeport - Permis International.).


Attention, partout la vitesse est limitée, et les contrôles ou barrages très fréquents. Au niveau des amendes, les touristes sont logés à la même enseigne que les Marocains.

D'une manière générale, il est déconseillé de louer à l'avance un véhicule depuis votre pays d'origine. Il vaut mieux voir sur place, et surtout faire le tour du véhicule avant de s'y installer.

Pour louer un véhicule, on vous demandera une emprunte de votre carte bancaire, au moindre accrochage, même si vous n’êtes pas responsable, s’il n’y a pas de tiers, la compagnie de location saura vous facturer, les dégâts matériels qui auront été causés, et s’ils sont corporels, n’en parlons pas. Il faudra d'abord payer les réparations au Maroc, sans même savoir si votre compagnie voudra bien vous rembourser au retour dans le pays d'origine.  

Route du Sud vers Ouarzazate - Col du Tichka (plus de 300 virages m'a t'ont dit).

Route du Sud vers Ouarzazate - Col du Tichka (plus de 300 virages m'a t'ont dit).

La même route l'hiver

La même route l'hiver

Location de véhicule avec ou sans chauffeur

Ce n’est pas parce que l’on a un 4x4 entre les mains que l’on peut conduire partout, certaines routes sont très difficiles, les crevaisons fréquentes  dès que l’on sort des routes goudronnées.  Il est fréquent d’être soudainement surpris par un âne et son chargement non éclairés au beau milieu de la route. Le croisement est parfois difficile sur certaines pistes. J'ai même vu des piétons traverser l'autoroute.
 


Lors de votre arrivée sur place, nous pourrons vous présenter à une société de location que nous connaissons, qui a pignon sur rue, proposant un parc de véhicule très grand, bien entretenus et des chauffeurs salariés.

A titre indicatif une journée à Essaouira dans un véhicule privé (uniquement votre famille) avec un chauffeur, il faut compter environ 1200 - 1300 dirhams la journée carburant compris.

Pour une balade en vallée de l'Ourika compter 700 dirhams.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 16:45

Lorsque vous venez chez nous, ne vous chargez pas inutilement.

Comment faire sa valise ?

Sur place, vous trouverez linge de maison (draps et serviettes).

 

Cet homme nous montre comment optimiser le rangement de ses vêtements.

(Destiné à tous ceux pour qui faire sa valise est une vraie galère).

 

Rentabilisez l'espace disponible dans votre valise. Roulez vos vêtements au lieu de les plier. Bourrez les chaussures avec des chaussettes, des sous-vêtements ou d'autres accessoires. Utilisez tout l'espace possible.

Emballez tout. Utilisez des sacs congélation pour éviter les fuites, économisez de la place avec des sacs sous vide, isolez les chaussures ou le linge sale avec des sacs poubelles. Les possibilités sont infinies.

Partagez votre espace de rangement. Vous voyagez en couple ? Répartissez vos vêtements dans deux valises, juste au cas où l'une des deux serait perdue à l'aéroport.

Faites des photocopies avant de partir. Si vous voyagez à l'étranger, faites deux photocopies de votre passeport. Avec votre smartphone, prenez des photos de votre voiture sur le parking à l'aéroport, ainsi que de vos bagages et de leur contenu en cas de perte.

Emportez un masque de sommeil et des bouchons d'oreilles. Ces accessoires vous seront très utiles dans l'avion, dans le train ou à l'hôtel.

Prévoyez un pull-over ou un polaire dans votre bagage à main. Vous pourrez vous en servir comme couverture dans l'avion, ou pour caler vos reins dans un siège d'avion inconfortable, ou pour se couvrir si les soirées sont fraîches.

Prenez de vieux vêtements que vous pourrez laisser sur place ou donner à des personnes nécessiteuses. Ainsi vous pourrez ramener plus de souvenirs sans excédent de bagage.

Vous avez oublié, brosses à dents, rasoirs, dentifrice.... Khalid, l'épicier du coin a tout ce qu'il faut et il est ouvert très tard.

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 08:19
© Photo PGL

© Photo PGL

 

Le Maroc est connu pour être une destination où il fait bon vivre avec des températures agréables pour la plupart des villes car pour ceux qui ne le savaient pas, beaucoup de villes peuvent atteindre des degrés vertigineux comme notre ville ocre mais également la ville de Fes, de Meknes, de Oujda ou de Ouarzazate. Étonnant vous penserez d’autant plus que ce sont des villes où le tourisme marche fort grâce aussi à leur patrimoine culturel.

Alors pour supporter cette chaleur pouvant parfois dépasser les 50°, que font les marocains ? Le marocain de base, habitant la médina ne dispose pas de climatiseurs.

Ils ont au fur et à mesure des décennies acquis leurs propres méthodes de résistance que ce soit au niveau architectural ou dans la vie de tous les jours comme dans les ruelles des médinas, spécialement construites pour pouvoir s’abriter au mieux du soleil grâce aux murs élevés qui sont présents aussi dans les maisons permettant au courant d’air de se faufiler. 

Les matières utilisées sont des matières spéciales comme l’enduit d’argile employé pour la toiture et à travers les murs. Le zellige aux murs et aux sols est aussi un moyen de rafraichissement assuré. On peut retrouver ces systèmes d’isolation au Mali, en Mauritanie et en Égypte, des pays similaires au nôtre mais dont la pratique ancienne se voit disparaître peu à peu malheureusement faisant place à des matières plus modernes et industrielles.

Le vendreur d'apices de bab taghzout dehors par tout temps malgé son âge © Photo Thierry GOUIRRIEC

Le vendreur d'apices de bab taghzout dehors par tout temps malgé son âge © Photo Thierry GOUIRRIEC

Concernant les tenues, la superposition de vêtements amples comme les serouals et les kandoras sont d’une efficacité étonnante pour absorber la transpiration au niveau de la première couche créant ainsi un petit courant d’air très frais sur le corps.

Par contre rien de tel qu’un bon verre de thé chaud et sucré pour se réhydrader plus vite ce qui est bien plus bénéfique pour notre organisme qu’une boisson froide, contrairement à ce que pense beaucoup de gens.

 

Cela n’empêche pas au Maroc et à ces magnifiques villes de garder un succès considérable aux yeux des touristes provenant du monde entier.

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 15:08

A pieds, en taxi ou en bus voici les différents moyens de locomotion depuis Bab Taghzout, si l'on veut se rendre sur différents points touristiques de la ville de Marrakech. 

 

Même si je pense que la visite de la ville ne s'arrête pas uniquement à la place Jemaa el Fna car il y a tant d'autres lieux tout aussi intéressants à découvrir... La question qui nous sont le plus souvent posée est la suivante : A qu'elle distance sommes nous de la Place Jemaa el fna ? Comment y arriver ? Est-ce facile ?

Oui c'est facile !!!! Moi, j'adore couper par les souks, sinon, on peut suivre la circulation automobile, c'est très simple. Mostapha vous montrera le premier jour.

Pour y aller, le point de repère est la Koutoukia, pour en revenir, c'est pile au nord. Votre iphone, il n'a pas une bousolle ou un point GPS ?

Toutefois chacun peut avoir une appréciation différente. Les motivations de l'hiver ne sont pas toujours les mêmes l'été. Il y a ceux qui aiment marcher, ceux qui aiment chiner, ceux qui ne peuvent se déplacer qu'en groupe de 8.  Il y a aussi les aventuriers qui adorent se perdre dans les dédales des souks, ceux qui n'ont pas du tout le sens de l'orientation même avec un plan et ceux qui ont besoin d'un maximum de sécurité et qui hésitent à sortir seulement un tout petit peu de leur zone de confiance.

Il faut tout de même avoir à l'esprit que Marrakech est une ville ou l'on marche beaucoup et c'est de cette façon qu'on l'apprécie le plus. J'adore marcher, découvrir, prendre le temps de regarder, faire des photos. Et avec tout ce que l'on a l'intention de vous donner à manger, il vaut mieux marcher un peu si vous ne voulez pas prendre trop de kilos pendant le séjour.

Et si vous capitulez en route, ce n'est vraiment pas compliqué de trouver un taxi à Marrakech. (On n'est pas à Paris)....

Nous avons la chance d'être situés à une porte " Bab". Bab Taghzout.

Bab taghzout, l'arrondissement.

Bab taghzout, l'arrondissement.

En tournant le dos à la maison, Bab taghzout, face au bâtiment de l'arrondissement précisément passe une rue qui se dirrige aussi bien vers la place Jemaa el fna, que vers l'ensemble artisanal, le quartier Gueliz, ou vers l'extérieur de la médina.

 

Les taxis nombreux s'arrêtent quotidiennement à cet endroit. Pas plus de 3 personnes pour un petit taxi. Le Marocain paiera au compteur, l'Européen doit négocier le prix avant la course. 

 

Il y a également une navette directe vers la Place Jemaa el fna (Ligne n°2 ALSA) qui passe régulièrement et qui ne coûte que 3 dh. Idéale pour un groupe de 8 inséparables. Nombreux parmi nos hôtes, sont ceux qui l'empruntent. Pour la place, on y est en 5 minutes.

Prendre le bus ou le taxi le premier jour permet aussi de bien repérer le trajet pour le faire à pieds les jours suivants.

Sur cette photo, de Bab Taghzout le taxi se dirige vers la place jemaa el fna, le bus Ligne n° 2 en revient.

Sur cette photo, de Bab Taghzout le taxi se dirige vers la place jemaa el fna, le bus Ligne n° 2 en revient.

A pieds, il y a deux chemins possibles.

- Soit à droite en suivant la circulation automobile en passant par le quartier Riad laarouss, le palais dar el bacha, c'est le plus rapide, le plus simple à retenir et aussi le chemin qu'emprunte la ligne de bus n°2.

- Soit tout droit par les souks (c'est piéton) en passant devant la fontaine Chrob ou Chouf, la Médersa ben youssef, le musée de Marrakech, les souks autant de choses à voir et dont on se passera en prenant le taxi car tous ces sites ne sont visitables qu'à pieds.

La durée dépendra de votre pas selon les différents arrêts (avec ou sans négociation des prix) dans les magasins ou les stands tous aussi alléchants les uns que les autres.

Une fois sur place, Mostapha vous indiquera la solution la mieux adaptée.

Notre quartier est vraiment idéalement situé et bien desservi.

Même la calèche vient jusqu'a bab taghzout, c'est vous dire.

 
Moyens de locomotion depuis Bab Taghzout
Moyens de locomotion depuis Bab Taghzout

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 13:18

Un peu de bavardage amical détend l'atmosphère et permet de faire baisser les prix.

Voici quelques phrases pour marchander comme si vous aviez vécu toujours ici.

 

asmeetek ?         Comment vous appelez-vous ? What is your name ?  

metsherfin          Ravi de vous rencontrer Glad to meet you

kulshi bikher ?     Tout va bien Everything is ok

labes, barrakallahuafik/i           Bien merci Well thank you

saha labes ?      Votre santé est bonne ? Is that your health is good ?

lahila labes ?      Votre famille va bien ? Is that your familly is fine ?

wakha nshufha    Puis-je regarder cela ? Can I watch it ?

makein muskil     Pas de problème No problem

bshhal ?             Combien ça coûte ? How many ?

akhir taman shhal ? Quel est votre dernier prix ? What is your last price ?

zhmah li afak      Merci de me l'emballer Thank you for letting me pack

 

 

 

 

Quelques mots d'arabe.

Quelques mots usuels :

 

bonjour              Shah el Kheir Good morning

au revoir            Bslama Good bye

ça va bien ?        Labès ? Are you ok ?

oui                    Yé Yes

non                   La No

merci                 Choukrane Thank you

d'accord             Ouarha Ok

si Dieu le veut    Inchellah God willing

sois le bienvenu  Mrébabikoum Welcome

 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 14:52

 

Contrôle bagages

Dans tous les aéroports de l’Union européenne (ainsi que suisses, norvégiens et islandais), de nouvelles dispositions de sécurité s’appliquent aux bagages emportés en cabine. Tous les vols partant de ces aéroports, y compris les vols intérieurs sont concernés.

Tous les récipients (flacon ou tube) contenant des liquides

( boissons, parfums…), des gaz (déodorant en bombe…), des substances pâteuses (dentifrice, crème…) ou des gels, doivent être placés dans un sac en plastique transparent (type sac de congélation, en principe fourni a titre gracieux par l’aéroport). Aucun de ces récipients ne peut dépasser 100ml. Quant au sac plastique (un seul par passager), il mesure au maximum 20cm sur 20cm et sa capacité ne doit pas dépasser un litre.

Les médicaments liquides (insuline, sirops, pommades…) sont néanmoins autorisés hors sachet, a condition de présenter une ordonnance lors du contrôle de sécurité.

Les aliments pour bébé ne sont pas non plus concernés par cette nouvelle réglementation (mais il pourra être demandé aux accompagnateurs de les goûter devant les agents de sécurité).

Pour les passagers en correspondance arrivant dans l’espace européen, les achats effectués dans un autre aéroport doivent être placés en soute. Sinon ils seront confisqués lors du contrôle, sauf si ils sont contenus dans le sac plastique transparent « réglementaire ».

Pour les correspondances intra européennes, les achats en vol ou dans les boutiques des aéroports ne sont pas pénalisées : ils sont directement placés dans des sacs scellés (mieux vaut garder le ticket de caisse). Glissez donc vos produits liquides dans vos bagages de soute, vous éviterez tout problème et gagnerez du temps.

Vous pouvez emporter gratuitement, sous votre propre responsabilité, en sus de la franchise de soute, un bagage en cabine par personne, dont la taille recommandée (total des 3 dimensions ( L + l + H ) est de 115 cm , pour un poids maximal de 5 kg.

En principe les objets de taille supérieure tels que les fauteuils roulants, les poussettes pliantes sont acceptés.

Franchise de bagages - Cas général :

20kg en classe économique ; 30kg en classe affaires ; 40kg en première classe ; 15kg en vol charter. demandez confirmation à votre compagnie aérienne.

Produits interdits en cabine

Produits interdits en cabine

Produits interdits en soute

Produits interdits en soute

Bagage perdu ou endommagé :

Vous devez vous adresser à la compagnie, dernier transporteur qui engagera les recherches. Pour cela demandez le service bagage.

Attention, il est indispensable pour tout règlement de présenter le talon du billet et le reçu de l'étiquette du bagage remis lors de l'enregistrement.

Partager cet article

Repost0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 10:50
l'heure c'est l'heure

Mostapha qui a en charge les transferts aéroport insiste toujours sur le fait qu'il faut être à l'aéroport deux heures avant le décollage. Ce n'est pas pour rien.

Et c'est valable aussi pour les propriétaires de la maison.

 

Histoire vraie : Marrakech 27 mars 2014

 

- Avoir son nom et celui de ses copains cité dans les hauts parleurs d’un aéroport International, c’est fait !

- Se taper un sprint avec sa valise à roulettes en salle d'embarquement pour trouver les portes 4 et 5 puis sur le tarmac de l’aéroport, c’est fait !

- Monter les marches de la passerelle quatre à quatre tel un Président Américain en pleine forme, c'est fait !

- Se faire fusiller du regard en entrant dans l’avion par 150 passagers bien installés coffres à bagages tous fermés, c’est fait !

- A peine assis, entendre : Fermeture des portes, armement des toboggans, c’est fait !

Maman, on n'a pas raté l’avion !!!!

 

Moralité, ne pas trainer trop longtemps en compagnie des musiciens gnawas à l'espace solidaire de l'aéroport pour prendre un dernier thé à la menthe avant d'embarquer.

 
l'heure c'est l'heure

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 14:45
Devises : Comment changer de l'argent.

Pour ceux qui partent prochainement effectuer leur premier séjour au Maroc, la question du change est importante.

La monnaie qui a cours au Maroc est le Dirham. Ne pas confondre avec le Dinar qui lui, est Tunisien.

 

Un euro = 11 dirhams environ.

(En suivant ce lien, vous aurez accès à un convertisseur ) : cliquez ici

 

Il existe des billets de 20 à 200 dirhams et des pièces de 0,1 à 10 dirhams. (Voir photo ci-contre). il s'agit des billerts conçus en 2002.

 

Depuis le 15 Aout 2013, le Maroc se dote petit à petit de nouveaux billetsLes anciens seront remplacés mais sont encore valables à ce jour.

Devises : Comment changer de l'argent.
Devises : Comment changer de l'argent.

Avant votre départ d’Europe, il sera impossible d’acquérir cette monnaie. 

Vous pourrez changer dès votre arrivée, les premiers bureaux de change que l’on peut trouver sont a l’aéroport la Ménara, ils restent ouverts assez tard. Attention toutefois a toujours bien recompter ses billets. Nous avons déjà eu des surprises.

 

Si vous venez par bateau, il y a un bureau de change sur celui-ci.

 

Il existe un distributeur automatique 24/24 qui change rue du Prince vers la Place Jemaa el Fna. C’est pratique quand les banques sont fermées, mais il arrondi le change et ne délivre pas de pièces de monnaie. L'arrondi n'est pas toujours à votre avantage.

 

Possibilité de changer aussi dans certains hotels.

Il est conseillé de changer dans des bureaux de change officiels, les banques.

- Ne changez jamais au noir.

- Conservez les bordereaux de change.

- Vérifiez et recomptez votre monnaie.

 

Par ailleurs, il est tout a fait possible de tirer des espèces dans les distributeurs (en dirhams). Les limites de retrait sont les mêmes qu’en Europe, suivant la carte que vous avez.

 

A l'inverse, il est impossible de faire un chèque en Euro et dans les souks la carte bancaire est majoritairement refusée. Seules les grandes enseignes ou certains magasins situés à Guéliz prennent la carte.

Sachez que le commerçant n'est pas favorisé par ce mode de paiement du fait d'importantes commissions. Et suivant les banques et le type de carte, au retour en France, vos transactions à l'étranger sont parfois majorées.

 

Vous pouvez entrer sur le territoire Marocain avec jusqu'à 10.000 euros de valeurs, pas un de plus. Il est conseillé d'avoir avec soi le bordereau de retrait provenant de votre banque. Il pourra également vous être utile en cas de contrôle au retour si vous n'avez pas dépensé tous vos euros et que vous souhaitez les rapatrier.

Devises : Comment changer de l'argent.

 Au retour, attention, vous devrez avoir dépensé vos dirhams au Maroc,(au delà de 1000 Dh soit environ 90 euros), il est interdit de les emporter en France, d’ailleurs le change y est impossible. Le dernier lieu ou l'on peut changer avant de quitter le Maroc est l'aéroport en présentant un bordereau de change qui prouve que vous avez effectué des opérations au Maroc.

 

En règle générale, la tentation à Marrakech est tellement grande que le problème qui se pose au retour  pour la plupart n’est pas l’excès d’argent dans le porte monnaie mais plutôt l’excédent de bagages. Ca c’est une autre histoire.

Partager cet article

Repost0

Formulaire De Contact Par Mail

  • : Dar Essattatia votre maison de location à Marrakech.
  • : Dar Essattatia riad maison d'hôtes en location à Marrakech.Conseils pratiques aux voyageurs, photos et vidéos de Marrakech, les témoignages de nos clients.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Les Maisons Traditionelles

de Marrakech 

Dar Essattatia

024

Dar al Mandar

001

2 maisons en location exclusive

situées dans le même quartier

de la Médina de Marrakech.    

Ouvertes toute l'année

dépaysement garanti 

-----------------------------------------------------------------------

Dar Essattatia

Votre maison de location à Marrakech

Louée en exclusivité pour 8 pers. maximum enfants compris

 

 

  Khadija, notre excellente cusinière

  peut vous préparer de merveilleux repas traditionels marocains.

Son savoir- faire contribue à la réputation de Dar Essattatia.

Une cuisine faite "maison"

Ménage également compris dans la location.

Maison d'hôtes classée 2ème catégorie.

N°15/2013

    Pano-patio.jpg

 

  Site web : http://www.daressattatia.com/ Cliquez ici

 

  Tarifs Promotions calendrier des réservations 

  visibles sur les sites partenaires de dar Essattatia

cliquez sur : abritel.fr

cliquez sur : amivac.com

wifi-gratuit.jpg 

------------------------------------------------------------------------

Notre équipe :

04899

 

Philippe, Thierry, Mostapha, Zakia et Khadija.

M.T.M. est avant tout une équipe soudée.

Les relations humaines sont pour nous très importantes.

 

------------------------------------------------------------------------

Dar al Mandar

Louée en exclusivité pour 6 personnes enfants compris. 

001.jpg

    Zakia, notre excellente cuisinière,

peut vous préparer de merveilleux repas traditionnels marocains

De la cuisine faite maison sur demande.

Ménage également inclus dans le prix de la location.

wifi gratuit 

Tarifs - Promotions -Disponibilités -

visibles sur les sites partenaires de dar al Mandar

  Cliquez sur : abritel.fr

Cliquez sur : amivac.com

 

 

Pour réserver

l'une ou l'autre des deux maisons

un seul contact :

 

Philippe Gigot-Lafond

 

DSCF7624

Rechercher Un Article